logo logo

Autres animaux domestiques

  • Lapin
  • Hamster
  • Cochon d’Inde
  • Rat
  • Souris
  • Oiseaux
  • etc.

Ces charmants petits animaux domestiques, souvent achetés pour compagnon d’un jeune enfant, sont souvent  leur meilleur ami et leur apprennent comment s’occuper et respecter un animal.Parfois, il arrive que l’enfant ou son entourage développe une allergie à leurs poils et leur salive.

Quels symptômes ?

Ce sont généralement des symptômes d’abord légers (les yeux ou le nez qui grattent ou une rougeur locale après avoir manipulé l’animal) et qui disparaissent rapidement d’eux mêmes.

Des symptômes plus importants peuvent apparaître : rhinite persistante, conjonctivite résistante aux traitements, difficulté à respirer, voire asthme.

Comment limiter le problème ?

Une bonne façon d’éviter de tels problèmes avant l’apparition de l’allergie est l’éviction (éviter d’avoir un animal dans l’appartement)S’il y a déjà un animal domestique à domicile :

  •  l’animal ne doit pas dormir dans la même chambre que votre enfant
  • la litière doit être changée très souvent
  • les mains lavées systématiquement après avoir manipulé l’animal
  • éviter de le prendre dans le lit ou le canapé pour éviter le dépôt de poils ou plumes allergisants

Diagnostic

L’anamnèse, les tests cutanés et le dosage des IgE permettront de poser un diagnostic clair.Quel traitement ?Le  traitement, en plus de l’éviction sera principalement médicamenteux. Les désensibilisation sont possibles, mais les résultats ne sont pas toujours probants (en raison de la qualité des extraits de désensibilisation).

bottom