logo logo

Chevaux, bovins, animaux de ferme

Les  principes et les symptômes (asthme, rhinite, conjonctivite) sont les mêmes que pour les chats et autres petits animaux domestiques à poils.

Toutefois, le mode d’exposition diffère. En effet, ces animaux étant plus rares dans nos contrées citadines, il est assez facile d’éviter tout contact si cela est préférable, ce qui n’est pas le cas des chiens ou des chats, présents partout dans nos habitations.

Cheval

En ce qui concerne le cheval, il s’agit souvent d’une exposition ponctuelle, lors de loisirs. On peut donc soit éviter de rencontrer l’animal, soit prendre un médicament avant la rencontre pour limiter les effet allergiques. En cas de besoin (concours hippiques, professions liées à l’élevage de chevaux) une désensibilisation est envisageable.

Professions à risque

Les vétérinaires et les éleveurs peuvent être confrontés à ce problème et présenter des symptômes parfois importants. La désensibilisation est alors une option intéressante.

bottom