logo logo

Eczéma allergique

Eczéma allergique

L’eczéma se manifeste par des lésions érythémateuses, squameuses, suintantes, un épaississement de la peau (lichénisation), déshydratation cutanée et lésions de grattages (excoriation). Les lésions peuvent coexister dans le temps ou se succéder. Chaque aspect a une signification particulière et entraîne des implications pour le traitement. L’eczéma peut guérir sans laisser de cicatrices, sauf en cas de lichénisation.

L’aggravation, la chronicité, l’apparition d’un eczéma chez l’adulte doivent toujours faire chercher une maladie générale et une dermite de contact.

La DA de l’enfant n’est pas une allergie médiée par les IgE, mais un eczéma, dans lequel les immunoglobulines de type E (IgE) sont élevées, ce qui lui vaut sa qualification d’« atopique ». Les enfants souffrant de DA ont donc une tendance à faire des allergies en raison de cet hyper-IgE et doivent bénéficier de mesures préventives adéquates.

  • DERMITE DE CONTACT (DC) inflammation allergique de la peau conséquente à la réexposition du système immunitaire (lymphocytes T sensibilisés) à un allergène de contact.

L’eczéma allergique de contact est une réaction allergique de type retardée, médiée par les lymphocytes T (cellules de l’immunité). Ces réactions ne sont pas dangereuses, car les IgE n’interviennent pas dans le processus. Les allergènes de contact les plus fréquents sont les métaux (nickel, cobalt), les parfums et les cosmétiques.

 

bottom

Comments are closed.

bottom