logo logo

Novembre-Décembre 2016

La baisse des températures  a eu un double effet sur nos allergies :

  • positif : la saison pollinique est terminée, il n’y a donc plus aucun risque allergique causé par les pollens en ce moment.
  • négatif : le chauffage dans les habitations encourage la prolifération des acariens (environnement chaud et humide). Du coup, les personnes allergiques aux animaux domestiques ou aux acariens sont plus fortement dérangées en cette saison. Pensez à aérer régulièrement votre domicile et à laver vos oreillers et duvets pour minimiser cette gêne, et interdisez à vos animaux à poils l’accès aux chambres à coucher.

C’EST UNE ALLERGIE OU UN RHUME ?Vous avez une rhinite, les yeux, le nez qui coulent ? Comment différencier le rhume banal de la rhinite allergique ?D’abord, le rhume est aigu et ne dure que quelques jours. On a des sécrétions tout le temps, même la nuit. Il répond bien aux petits traitements de confort (paracétamol, spray nasal, fumigations).L’allergie par contre, ne s’arrête pas au bout de quelques jours :

  • Avec l’allergie aux pollens, de février à fin juin, on éternue lorsque l’on est à l’extérieur, les yeux et le nez coulent. Les anti-histaminiques aident, et les symptômes diminuent dès que l’on se retrouve à l’intérieur, fenêtres et portes closes.
  • L’allergie perannuelle (causée par les acariens, le chat, le chien, le cheval ou autres animaux domestiques) dure, comme son nom l’indique, toute l’année.  Donc toute l’année, vous avez le nez, les yeux qui démangent et/ou qui coulent, ou le nez bouché en permanence. Les symptômes sont plus forts la nuit (acariens dans le lit), les patients ont souvent du mal à respirer la nuit à cause de l’écoulement postérieur et souffrent de fatigue. Lors du contact direct avec l’animal auquel ils sont allergiques, ils ont une crise d’éternuements ou d’asthme, parfois aussi des démangeaisons ou des rougeurs sur le corps.

VIRUS DE SAISONLes variations de température (chaud-froid), une petite baisse de vitalité en cette fin d’année, peuvent vous rendre très vulnérables lors du contact avec  les virus que l’on rencontre en ce moment (rhume, gastro-entérite, bronchite, sinusite, et bientôt  la grippe).La vaccination contre la grippe et la prise de vitamines sont conseillés en cette saison, surtout pour les personnes asthmatiques, en contact avec de nombreux interlocuteurs (transports en commun, crèches, écoles, etc.) ou souffrant d’une maladie les rendant fragilisés ou vulnérables aux virus. Les personnes s’occupant de très jeunes enfants ou personnes âgées devraient également se faire vacciner pour éviter de leur transmettre la grippe.VOUS AVEZ ATTRAPE UN RHUME ?Les rhumes sont malheureusement de retour, sans rapport avec les allergies. Le rhume n’est pas une maladie grave, mais difficile d’y échapper.Voici quelques conseils préventifs :

  • Lavez-vous les mains fréquemment surtout si vous venez de faire un trajet en bus, tram ou train. Apprenez à vos enfants à en faire de même avant et après l’école.
  • Limitez les contacts (toucher, bise) avec des personnes malades. En cas de contact, ne touchez pas votre visage (le virus se loge très vite dans vos cavités nasales, et c’est parti pour le rhume!)
  • Température idéale du logement : entre 18° et 20°C. Aérez souvent les pièces, même en hiver.
  • Faites une cure de vitamine C (agrumes, kiwis, poivrons, brocolis) et repos préventif pour bien se préparer au changement de saison.

Le rhume est là, que faire ?

  • Si le rhume est là, patience ! Il ne dure en général pas plus d’une semaine.
  • Utilisez des mouchoirs en papier, à jeter.
  • Protégez votre entourage en toussant ou éternuant avec la main devant la bouche.
  • Lavez-vous régulièrement les mains pour ne pas transmettre vos microbes.
  • Nettoyez quotidiennement votre nez avec des sprays d’eau de mer ou de sérum physiologique.
  • Buvez (eau, tisanes, thé) abondamment.
  • Dormez la tête surélevée.
  • On peut aussi faire des fumigations pour dégager les sinus.
  • Attention aux sprays anti-rhume vendus sans ordonnance ! Ils peuvent causer une accoutumance et un rhume chronique et détériorent la muqueuse nasale. Pas plus de 4-5 jours !

Si le rhume dure nettement plus d’une semaine et que vous n’êtes pas sûr qu’il n’y ait pas aussi une allergie là derrière… Il faut consulter votre médecin-allergologue..FERMETURE DE LA CLINIQUE D’ALLERGOLOGIE DU DR NICOLAS ROUX POUR NOELNous sommes à votre disposition jusqu’au 16 décembre pour consulter ou obtenir une ordonnance contre vos allergies pendant la période des fêtes. Pensez-y aussi si vous partez en vacances, mieux vaut prendre ses médicaments avec soi en cas de crise plutôt que d’essayer de trouver l’équivalent sur place.

Bonnes fêtes de fin d’année !

 

bottom

Comments are closed.

bottom