logo logo

Septembre 2016

EN CE MOMENT DANS L’AIRLa pollinisation des graminées touche à sa fin. Il ne reste presque aucun pollen allergisant dans l’air à Genève, à part de faibles concentrations de pollens d’ambroisie  et d’armoise,  et peu de patients y sont allergiques.COMMENT AVEZ-VOUS PASSE CET ETE ?Avez-vous noté une diminution ou une augmentation de vos symptômes ? Sont-ils devenus chroniques ? Si vous êtes partis en vacances, cela a-t’il influencé vos symptômes ?Si les pollens vous ont gêné, c’est le moment de mettre en place un traitement correct de votre rhume des foins, de votre asthme, de vos conjonctivites et éternuements du printemps. Si vous attendez trop longtemps, nous ne pourrons pas vous traiter préventivement avant les prochains pollens, qui arrivent déjà fin janvier… pensez-y.QUELLE EST LA BONNE PÉRIODE POUR S’OCCUPER DE SES ALLERGIES ?On peut commencer un traitement à tout moment de l’année.L’automne est une bonne période si l’on doit commencer une désensibilisation, car nous pouvons ainsi finir l’induction (=la phase d’accoutumance au vaccin) avant Noël, et ainsi rapidement passer à une phase bien plus facile à gérer (vaccins de rappel une fois par mois seulement) dès le début de l’année.ALLERGIES ALIMENTAIRESIl faut différencier les allergies alimentaires « vraies » des SAOC (syndrome d’allergie orale croisée). Les allergies alimentaires « vraies » ne peuvent pas être traitées, seulement évitées par un contrôle strict de ce que vous mangez, et la prise de médicaments en cas d’ingestion involontaire d’un aliment dangereux pour vous.

bottom

Comments are closed.

bottom