logo logo

Tests cutanés

Tests cutanés

Pour les allergies les plus répandues, à savoir les pollinoses, les allergies aux poils d’animaux, aux acariens, aux hyménoptères et à certains aliments, on peut pratiquer des tests cutanés « standards » très performants pour poser le diagnostic.

Des tests cutanés supplémentaires sont parfois nécessaires sous la forme d’intra-dermo-réactions (IDR) ou de tests spécifiques, préparés directement à partir de l’allergène incriminé (aliments frais, médicaments)

Les patch-tests sont utiles dans le diagnostic de l’eczéma de contact (réaction retardée).

Test cutané ou prick-test « standard »

Le test cutané ou « prick test » est pratiqué sur les avant-bras. Il s’agit du premier des tests à effectuer pour déterminer une allergie. Les extraits utilisés sont fabriqués par des laboratoires spécialisés dans le dépistage d’allergies. La réaction cutanée se fait au bout d’environ 20 minutes et permet de donner tous les éléments diagnostiques nécessaires à la définition de l’allergie ou de l’hypersensibilité.

On pose une goutte d’allergène sur la peau que l’on fait pénétrer à l’aide d’un instrument très fin. Les réactions se manifestent en 20-30 minutes et peuvent correspondre à une simple petite rougeur, une démangeaison ou un gonflement, se résorbant ensuite tout seuls. Les tests sont bien supportés par les enfants.

Test cutané ou prick-test « spécifique »

Parfois,  il est nécessaire de tester aussi avec un extrait préparé directement à partir de l’allergène incriminé : poils de votre propre chat, aliments frais, médicament, etc. Par exemple vous pouvez tout à fait être allergique à un chat particulier mais pas forcément à tous les chats. Il est donc utile de pratiquer ce type de test en cas de gêne persistante lorsque les tests standards n’ont pas encore donné des résultats clairs.

Intra-Dermo-Réaction (IDR)

Les IDR permettent de tester avec une plus grande quantité d’allergènes, directement sous la peau.

Il s’agit d’une petite injection dans l’épiderme, un peu plus sensible que les prick-tests. Le temps de lecture est identique à un prick-test (20 minutes).

Patch-Test

Lorsque l’on suspecte une allergie de contact (eczéma) à un composant de produits usuels (parfum, shampoing, lessive, etc.) mais que l’on a de la peine à déterminer lequel des composants usuels en est la cause, le patch-test est la seule façon de clarifier le problème.

  • Les patch-tests standards permettront d’éliminer ou d’incriminer la plupart des composants habituels favorisant des allergies de contact.
  • Les patch-tests personnels permettront de tester directement vos produits de beauté ou de soins personnels et vérifier s’ils sont la cause de vos symptômes.

Habituellement pratiqués sur le dos, les patch sont laissés en moyenne 3 jours avant lecture, car les réactions apparaissent plus lentement. les patch-tests standards sont prêts à placer. Lorsque l’on teste des produits personnels, on déposera simplement une goutte de chaque produit directement sur la peau, que l’on couvrira ensuite avec un pansement protecteur.

On effectuera une première lecture des réactions à 2-3 jours (lors de l’ablation des patchs), puis une lecture finale à 5 jours. Les réactions cutanées résultantes permettront de diagnostiquer les produits et composants responsables de l’allergie.

bottom

Comments are closed.

bottom